par Admin

Publié le 4 décembre 2004 dans Scénarios 2020

cc Ivan Stamato, from Flickr

cc Ivan Stamato, from Flickr

Échelons, modes et acteurs de la régulation :
cohérence des territoires, hiérarchie des normes

Les scénarios apportent des réponses à une situation déjà constatée : la crise des régulations.

En toute hypothèse, y compris celles du scénario global, tous les échelons, du global au local, sont requis par l’aménagement du territoire mais la compétitivité des métropoles est un enjeu transversal.

« Ainsi, dans l’économie de la métropole se trouvent la solidarité des liens de confiance, du partage des valeurs et des visions du monde et son contraire, la fluidité des rapports contractuels purs. Les firmes recherchent la grande ville pour y trouver des ressources socialisées, enracinées dans les processus de longue durée, mais aussi pour faciliter les stratégies de désengagement. “Exit” et “loyauté”, pour reprendre les catégories d’Albert Hirschman, se mêlent inextricablement. Il faut donc s’attendre à ce qu’une économie mondiale de forme métropolitaine exacerbe aussi les tensions entre la valorisation des formes communautaires et les pouvoirs dissolvants du marché. »

L’auteur de ces lignes, Pierre Veltz, souligne bien que la grande ville est un pôle où s’articulent divers types de lien social, divers modes et acteurs de la régulation.

Les scénarios global et glocal pointent les carences et les risques attachés à l’effacement relatif d’un échelon, européen ou national. Les scénario du retour du politique « renchérissent », en soulignant la nécessité de conserver (nation) ou donner (Europe) une dimension politique à ces échelons intermédiaires. Ces deux derniers scénarios présentent de surcroît l’avantage d’inscrire les conflits politiques dans des institutions démocratiques.

La confrontation des scénarios met en évidence la nécessité d’un certain équilibre entre les trois formes de lien social (l’économique, le culturel et le politique) voire d’un rétablissement de la hiérarchie des normes où la « loi » légitime et encadre chacun des autres modes de régulation, marché, contrat, ou normes techniques… ainsi que les dispositifs de co-régulation ou interviennent, à différents échelons et suivant divers modes, les acteurs publics et privés.