Si la prophétie – datant d’au moins trente ans – de la disparition du papier au profit des écrans ne s’est pas encore réalisée, l’accélération de la diffusion d’Internet pose la question plus que jamais d’actualité aujourd’hui de l’avenir et de la reconfiguration d’un certain nombre de médias. C’est le cas en particulier de la presse écrite et des journaux papier, secteur d’activité actuellement confronté à plusieurs difficultés : crise de la diffusion de la presse quotidienne, stagnation de la presse magazine grand public, recul de la presse technique professionnelle.

Sous la pression des médias électroniques et face aux transformations qu’elle induit (multiplicité des réseaux, concurrence accrue entre les différents supports techniques, diversité des modes de diffusion et de commercialisation, etc.), une mutation substantielle mais encore mal cernée de la presse écrite est en cours. Il devient dès lors urgent de s’interroger sur les évolutions différenciées que connaissent et connaîtront les différentes formes de presse et les types de publics visés.

Les articles

Afficher tous les articles de la catégorie

Les liens