La notion de réseau est devenue un véritable paradigme, qu’il s’agisse d’infrastructures ou de flux, matériels ou immatériels, de structures sociales ou de communautés culturelles et même de constructions idéologiques valorisant a priori tout ce qui est « en réseau ».

Les réseaux (physiques, logistiques, informatiques, organisationnels…) sont l’instrument privilégié des deux globalisations, extensive et intensive.

Plus généralement, les réseaux affectent tous les autres facteurs critiques : lien social, représentations, régulations…

Quant à la dialectique des réseaux et du territoire, elle désigne la mise en tension de deux logiques qui ne s’articulent plus spontanément. Jadis, les besoins des habitants d’un territoire déterminaient la configuration des réseaux, les réseaux aménageaient les territoires. De nos jours, il semble parfois qu’ils dictent leur loi : tel territoire est-il « digne » d’être desservi par tel réseau ? En d’autres termes : de quels services peuvent disposer les habitants d’un territoire, sachant qu’avec les services en ligne, la proximité n’est plus nécessairement physique?

Il devient alors essentiel de savoir qui ou ce qui décide de la configuration des réseaux : quels acteurs, pour quels territoires et selon quels modes de décision ?

Les articles

Afficher tous les articles de la catégorie

Les liens

  • Rapport ProspecTIC 2010
    Rapport ProspecTIC 2010 à télécharger http://www.irepp.com/wp-content/uploads/2011/10/Irepp_Fing_Prospectic_2010.pdf
  • ProspecTIC
    Le blog du projet Prospectic de la Fondation Internet Nouvelle [...]
  • FING
    Fondation Internet Nouvelle Génération http://fing.org/